Follow @zhekoo69
Trump dépasse Clinton en popularité: 23 Etats contre 17 - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

Trump dépasse Clinton en popularité: 23 Etats contre 17

La candidate à la présidentielle américaine du Parti démocrate, Hillary Clinton, a le soutien des électeurs de 17 États américains, tandis que son principal rival, le républicain Donald Trump a l’appui de 23 Etats.

Ces chiffres ont été présentés aujourd'hui dans une étude de l’institut de sondages Ipsos pour l'agence de presse Reuters.

Les sondeurs soulignent que ces deux dernières semaines, M. Trump a renforcé ses positions dans deux Etats importants, la Floride et l'Ohio. Les sondages de la fin août indiquaient que Mme Clinton était susceptible de l’emporter avec une large avance, mais maintenant le résultat est imprévisible, parce que les deux candidats sont au coude-à-coude.

Il faut noter que l’Etat de l’Ohio revêt une importance particulière dans la lutte pour le poste présidentiel des Etats-Unis. Dans toute l'histoire du pays, aucun politicien républicain n'est parvenu au poste suprême sans le soutien de l'Ohio. Reuters et Ipsos ajoutent que Mme Clinton est soutenue par les Etats les plus densément peuplés du pays, tels que la Californie, New York et le New Jersey, qui peuvent jouer un rôle décisif dans cette course présidentielle.

Les chercheurs rapportent que dans 10 autres États américains et dans le District de Columbia, où se trouve la capitale des Etats-Unis, les deux candidats ont presque le même soutien ou il n'y a pas de données suffisantes pour tirer une conclusion précise.

D’après les analystes, les raisons du déclin de la popularité de l'ex-secrétaire d'Etat sont le scandale autour de sa correspondance électronique officielle, ainsi que les critiques liées aux activités de la Fondation Clinton. L’organisation caritative a été fondée par l'ancien président américain Bill Clinton en 2001, après qu’il a quitté la Maison Blanche. La fondation a réussi à amasser plus de deux milliards de dollars (1,8 milliard d’euros), y compris des contributions de partisans de la famille Clinton. Les opposants politiques ont suspecté l’ex-secrétaire d'État d’avoir fourni des services à certains partis politiques et même à des Etats en échange de transferts de fonds à la fondation.