Follow @zhekoo69
L’hyperinflation arrive aux Etats-Unis - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

L’hyperinflation arrive aux Etats-Unis

Mais peut-être pas de votre vivant.

Comme je l’ai déjà expliqué dans un billet publié en avril de l’année dernière, je n’ai jamais été dans le camp de ceux qui s’exclament qu’il nous faut « acheter de l’or parce que les Etats-Unis avancent tout droit vers une hyperinflation ». Depuis l’inauguration de mon site TSI en 2000, j’ai toujours pensé que la probabilité pour les Etats-Unis de traverser une hyperinflation au cours de ces deux prochaines années – nul besoin de regarder plus de deux ans dans le futur dans le cadre d’une telle étude – est proche de zéro. C’est encore ce que je pense aujourd’hui. En d’autres termes, je suis d’avis que les Etats-Unis ont près de 0% de chances de traverser une hyperinflation au cours de ces deux prochaines années.

Egon Von Greyerz: « L’hyperinflation est à nos portes ! »

Je pense également que les Etats-Unis ont 100% de chances de traverser un jour une hyperinflation, mais cette opinion n’a pour le moment aucune conséquence pratique. Il n’y a aucune bonne raison de se préparer pour quelque chose qui 1) se passera dans plus de deux ans, 2) pourrait se passer d’ici plusieurs générations, et 3) ne se produira pas sans signes avant-coureurs. Pour ce qui concerne ce troisième point, nous n’irons jamais nous coucher un soir avec une hausse des prix de plusieurs pourcents par an, des obligations gouvernementales aux rendements inférieurs à 2% et une croissance annuelle de la masse monétaire de 8% pour nous réveiller le lendemain matin en pleine hyperinflation.

Il faut beaucoup de temps (des années, et non des mois ou des semaines) pour passer d’une situation au sein de laquelle nous nous sentons majoritairement encore confortables à une situation de manque de confiance tel que le désir de posséder de la monnaie s’effondre complètement. En plus de cela, de nombreuses erreurs devront être commises en termes de politique, et de nombreux signes de déclin de confiance en la devise seront visibles d’ici là.

Les décideurs politiques actuels et leurs remplaçants potentiels semblent suffisamment ignorants ou assoiffés de pouvoir pour commettre les erreurs nécessaires, mais même si le rythme de mise en place de politiques destructrices s’accélérait, il nous faudrait encore quelques années pour en arriver eu point où une hyperinflation pourra être considérée une possibilité de court terme réaliste aux Etats-Unis.

Les deux conditions requises d’une hyperinflation sont une expansion rapide et continue de la masse monétaire et un déclin important du désir de posséder de la monnaie. Elles sont toutes deux nécessaires.

Egon Von Greyerz alerte sur l’anarchie à venir, l’hyperinflation et sur d’inquiétantes conséquences

Les devises papier naissent et meurent (hyperinflation), l’or et l’argent sont éternels !

Pour aller un peu plus loin, à une heure où des niveaux de dette et de taxation élevés soutiennent la demande en monnaie, un effondrement du désir de posséder de la monnaie ne peut pas survenir en l’absence d’une forte hausse de la masse monétaire. De la même manière, une forte hausse de la masse monétaire ne peut pas apporter d’hyperinflation à moins que se présente un déclin du désir de posséder de a monnaie.

Au cours de ces trois dernières années, le taux de croissance de la masse monétaire des Etats-Unis a été de 8%. Bien que ce soit un taux supérieur à la moyenne de long terme, il reste inférieur au taux qui serait nécessaire pour faire d’une hyperinflation une menace réaliste sous deux ans. De plus, l’endettement excessif des Etats-Unis et les politiques contre-productives de l’Europe nous assurent l’absence d’un déclin du désir de posséder des dollars pendant encore un certain temps.

Nous avons de bonnes raisons de nous inquiéter, mais à l’heure actuelle, l’hyperinflation n’en fait pas partie.

Source: 24hgold