Follow @zhekoo69
Bruno Le Maire propose le CDD renouvelable à vie, puis rétropédale à cause des normes européennes - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

Bruno Le Maire propose le CDD renouvelable à vie, puis rétropédale à cause des normes européennes

C’est toujours pénible. Vous êtes un politique de l’opposition et vous regorgez d’idées pour redresser la France. Vous présentez vos propositions, et puis, PAF. Voilà qu’on vous dit que c’est contraire au droit. "Pas de bol", dirait un certain François H.

Mais alors, comment se sortir d’une telle situation ? "Modifions la Constitution", diraient Nicolas Sarkozy et ses soutiens pour contourner l’anticonstitutionnalité d’une loi anti-burkini. Bruno Le Maire a choisi une autre porte de sortie pour sa proposition sur le CDD renouvelable à vie : le rétropédalage.

Retour six mois plus tôt. Le candidat à la primaire souhaite faire valoir sa proposition d’étendre le renouvellement du CDD, actuellement limité à deux (n’est-ce pas Myriam El Khomri ?). Le député de l’Eure le dit ainsi dans une interview au Figaro magazine le 26 février, évoquant un "contrat de mission pour remplacer le CDD, renouvelable sans limitation mais dont les droits iront croissant pour les salariés". Une proposition développée dans l’émission Cpolitique de France 5 le 1er mai, où il explique que ce "CDD à droits croissants" sera "renouvelable sans limites" et "amènera automatiquement l'entrepreneur à le faire basculer en CDI".

Le 4 mai, rebelote. Devant les patrons de la fondation Concorde, il répète à trois reprises que ce CDD sera "renouvelable autant de fois que vous voulez", tout en apportant la même précision que sur le plateau de Cpolitique.

Mais ce mercredi 31 août, après avoir répété sa proposition lors d’un discours à l’université du Medef, Bruno Le Maire rétropédale. "Il n’a jamais été question de mettre en place un CDD à vie", dément-il sur Facebook, évoquant désormais une "limite de trois ans".

Interrogé par Le Lab sur cette précision apportée sur le tard (et qui modifie *légèrement* le sens de la proposition), son entourage explique en fait que les normes européennes ne permettent pas de mettre en oeuvre cette propositions. Ce dont le candidat s’est aperçu après l’avoir travaillée, avoue ce proche :

D’un CDD renouvelable "autant de fois que vous voulez", Bruno Le Maire est donc passé à un CDD renouvelable "dans la limite de trois ans" (contre dix-huit mois actuellement), tout en sachant qu’après deux ans, il sera moins avantageux pour un patron de renouveler un CDD plutôt que d’embaucher un CDI.

[EDIT 18h45] L'entourage de Bruno Le Maire précise que le candidat "était au courant des normes européennes" et qu'il a apporté une simple précision ce mercredi. Nous avons donc modifié le titre de l'article.

Amandine Réaux