Follow @zhekoo69
Un gendarme se tue, dans l'Eure. Nouveau suicide dans les forces de l'ordre - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

Un gendarme de Bourg-Achard (Eure) se serait donné la mort dans la nuit du 30 au 31 juillet 2016. Le militaire a utilisé son arme de service. Son travail ne serait pas en cause.

Nouveau drame dans les rangs des forces de l’ordre. Dans la nuit du 30 au 31 juillet 2016, un gendarme du peloton motorisé (PMO) de Bourg-Achard (Eure) se serait suicidé avec son arme de service dans son logement de service.
Des faits qui résonnent tristement avec ceux survenus dans la nuit du 1er au 2 août 2016. Une policière de Rouen (Seine-Maritime) se serait suicidée à son domicile avec son arme de service.

> Notre article à lire, ici : Une policière de Rouen se suicide avec son arme de service. Une cellule de soutien ouverte

Dans un cas comme dans l’autre, l’acte désespéré ne serait pas lié à leurs conditions de travail, mais à des motifs personnels.

Des dizaines de suicides chaque année

Âgé de 42 ans, originaire de Dieppe (Seine-Maritime), marié et père de deux enfants, le sous-officier du PMO de Bourg-Achard était seul dans son logement de service au moment des faits. Ce sont des collègues qui ont découvert son corps.
Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place par la gendarmerie pour épauler les militaires. Une enquête est menée par une brigade de la compagnie de gendarmerie d’Évreux pour valider la thèse du suicide.
Selon l’Association professionnelle nationale des militaires de la gendarmerie, 45 policiers et 25 gendarmes se sont donnés la mort en 2015.

sources : Normandie Actu