Follow @zhekoo69
Record de la demande mondiale d’or au premier semestre 2016 - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

Record de la demande mondiale d’or au premier semestre 2016

La demande mondiale d’or a continué à progresser au deuxième trimestre 2016, enregistrant ainsi un premier semestre quasi record, grâce à l’intérêt toujours élevé manifesté par les investisseurs financiers occidentaux, selon un rapport du Conseil mondial de l’or (CMO) publié jeudi.

Au total, la demande mondiale de métal jaune s’est élevée à 1.050 tonnes d’avril à juin 2016, contre 910 tonnes au deuxième trimestre 2015.

Comme au premier trimestre, cette progression est essentiellement imputable à un bond de la demande d’or en tant qu’investissement, qui a été multipliée par presque 2,5 au deuxième trimestre par rapport à la même période l’an passé, à 448 tonnes contre 186 tonnes.

La confiance n’est plus… la demande mondiale d’or au plus haut en trois ans

Sur l’ensemble du premier semestre, la demande mondiale d’or a atteint 2.335 tonnes, s’établissant ainsi non loin du record de 2.371,5 tonnes enregistré au premier semestre 2013, a précisé le CMO à l’AFP.

« Les investisseurs cherchaient à diversifier leurs risques et à acquérir des valeurs refuges face à une instabilité politique, économique et sociale continue », a souligné le CMO dans un communiqué, citant l’élection américaine, le référendum britannique sur le Brexit ou encore le caractère de plus en plus risqué du secteur bancaire en Italie comme facteurs d’incertitude à même d’encourager la demande d’or.

Les Européens et les Américains ont été les plus gros acheteurs, y compris les petits investisseurs qui se sont rués sur les pièces d’or comme l’American Eagle. « La politique monétaire au niveau mondial demeure au premier plan, elle est centrale. Les politiques de taux d’intérêt négatifs au Japon et en Europe, associées à la perspective d’un ralentissement dans le cycle des hausses de taux américains, ont entretenu l’attrait des investisseurs pour l’or » rapporte le CMO.

De janvier à juin 2016, la demande d’or en tant qu’investissement a ainsi affiché un niveau record de 1.064 tonnes, soit une hausse de 16% par rapport à son précédent plus haut historique enregistré au premier semestre 2009, en plein coeur de la crise financière.

Les flux entrants d’ETF ont connu une première moitié d’année extraordinaire, et s’établissaient à 660 tonnes sur un an.

C’est la première fois dans l’histoire des statistiques du CMO que l’investissement ressort comme la plus importante composante de la demande d’or sur deux trimestres consécutifs, « ce qui est vraiment très inhabituel », a expliqué à l’AFP John Mulligan, responsable des relations avec les membres et les investisseurs pour le Conseil mondial de l’or.

Gerald Celente: Ce sera la dernière grande occasion pour acheter de l’Or et de l’Argent

Vidéo: Jim Rickards et Egon von Greyerz discutent de l’or à 10 000 dollars l’once

Les investisseurs occidentaux et professionnels, qui comptent pour l’essentiel de cette demande, ont cherché à se tourner vers des valeurs plus rentables face « à la liste d’actifs de plus en plus nombreux dont le rendement est négatif ou nul », a-t-il détaillé.

Mais la croissance de la demande d’or en tant qu’investissement, qui a fait bondir les prix en dollars du métal jaune de quelque 25% de janvier à juin, a pesé à l’inverse sur les achats de bijoux ainsi que sur la demande des banques centrales.

L’intérêt pour le métal jaune dans le domaine de la joaillerie a en effet continué à reculer au deuxième trimestre, déclinant de 14% à 444 tonnes, contre 514 tonnes au deuxième trimestre 2015, en particulier chez ses deux principaux consommateurs, la Chine et l’Inde, où la demande a reculé de respectivement 15% et 20%.

L’attrait pour le métal jaune des banques centrales, en chute de 40% au deuxième trimestre, a également été affecté par la hausse des prix de l’or, a noté le CMO.

Source: goldbrokerGoldBroker.fr tous droits réservés