Follow @zhekoo69
JO de Rio : les médaillés français seront imposés sur leurs primes - Infos Direct News Politique Terrorisme Finance
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mickael Zhekoo

JO de Rio : les médaillés français seront imposés sur leurs primes

Depuis 2011, les sommes reçues pour le gain d’une médaille sont soumises à l’impôt et aux prélèvements sociaux… avec toutefois un dispositif de paiement particulier.

Les 800.000 euros promis aux Ouzbeks remportant une médaille d’or à Rio ont de quoi faire rêver… Ceci étant, la dotation prévue pour les sportifs français est également loin d’être négligeable. Le barème en vigueur depuis plusieurs jeux est désormais bien connu : 50.000 euros pour une médaille d’or, 20.000 euros pour une médaille d’argent et 13.000 euros pour le bronze.

Avec 29 médailles au compteur mardi soir, la cagnotte des Français était déjà bien remplie. Compte tenu des médailles gagnées dans des compétitions par équipe (escrime, équitation), on peut estimer les primes déjà attribuées à plus de 930.000 euros.

Impôt, CSG et CRDS

Néanmoins, la dépense réelle pour l’Etat sera moins élevée car une partie des sommes versées vont être récupérées via l’impôt. Depuis 2011, les primes versées aux médaillés olympiques sont en effet imposables, l’idée étant que chacun participe à l’effort de redressement des finances publiques.

Concrètement, ces revenus sont soumis à la CSG (7,5%) ainsi qu’à la CRDS (0,5%). Ils doivent également être déclarés en vue de leur imposition au barème. Ainsi, la ponction globale sur une médaille d’or peut être estimée à 11.000 euros si le sportif est imposé dans la tranche à 14% et à 19.000 euros s’il est dans la tranche à 30%.

Un lissage sur 4 ans

Du fait du surplus ponctuel de revenus que peut procurer une médaille, un dispositif particulier est tout de même prévu. Sur demande, les sportifs peuvent en effet bénéficier d’un mécanisme de lissage. Dans ce cas, la prime est répartie en 4 parts égales à déclarer sur 4 ans (l’année de la perception et les 4 suivantes). Ainsi, les médaillés peuvent éviter un changement de tranche qui alourdirait leur impôt.

Il est d’ailleurs à noter que ce dispositif est calqué sur celui dont peuvent profiter tous les contribuables lorsqu’ils perçoivent des indemnités de départ à la retraite (l’étalement se fait alors aussi sur 4 an

article : Boursier.com